Les religions chinoises

Le chinois religion est un terme qui désigne, dans le langage courant, les religions pratiquées en Chine. En réalité, ce terme n’est pas vraiment approprié car il ne fait pas référence à une religion en particulier.

Il s’agit plutôt d’un synonyme de religion traditionnelle chinoise. Nous allons voir çà de plus près.

La religion chinoise

La religion chinoise est un sujet peu abordé en France. Pourtant, l’une des plus vieilles civilisations au monde a de quoi attirer les curieux.

Il existe en Chine une multitude de religions et de courants spirituels.

La majorité des habitants sont taoïstes, bouddhiques ou encore confucianistes.

Les origines de la religion chinoise

La religion chinoise est un ensemble de croyances et de pratiques qui se sont développées au fil des siècles. Elle a émergé à partir d’un mélange de cultes antérieurs venant des environs (animisme, fangshui, taoïsme) et du bouddhisme.

Le confucianisme et le taoïsme sont les deux principales religions en Chine.

La religion chinoise est très ancrée dans la culture chinoise et occupe une place importante dans la vie quotidienne des Chinois.

Les traditions religieuses proviennent principalement du confucianisme (environ 80 %), du taoïsme (15 %) et du bouddhisme (5 %).

Les trois grandes religions en Chine :

  • Le confucianisme
  • Le taoïsme
  • Le bouddhisme

La philosophie chinoise et la religion chinoise

La philosophie chinoise est une part importante de la culture chinoise.

La philosophie chinoise repose sur un système d’idées et de pratiques qui ont pour but l’harmonie, la justice et le bonheur. Bien que les écrits anciens aient été perdus, il existe des sources de connaissance qui sont encore utilisées par les Chinois modernes. On peut citer notamment le taoïsme, le confucianisme, le bouddhisme et l’animisme. Cette liste n’est pas exhaustive. Ces religions ont influencé la société chinoise durant plusieurs siècles. Elles ont permis aux Chinois de mieux comprendre ce qu’il faut faire pour être heureux dans la vie quotidienne ou même en tant qu’individu. Nous pouvons citer notamment:

  • Le taoïsme : Cette religion repose sur le culte du yin (négatif) et du yang (positif). Selon la philosophie taoïste, l’univers est constitué d’une combinaison harmonieuse entre le yin et le yang.
  • Le confucianisme : Cette religion repose sur l’idée qu’il existe des relations harmonieuses entre les hommes.
  • Le bouddhisme : Cette religion repose sur l’enseignement selon lequel il ne faut jamais rechercher son propre intérêt.

Le confucianisme

Le confucianisme est une philosophie chinoise antique qui a pour fondement la pratique de bienfaisance et le respect des anciens. Cette religion est très populaire en Chine, car elle repose sur les valeurs d’entraide et de solidarité.

Le confucianisme est basé sur l’idée que l’homme doit être bon et vertueux afin de mener une vie heureuse et prospère.

Il se concentre essentiellement sur l’attitude du Confucius, considéré comme un sage, qui a développé sa pensée à travers des cours donnés aux jeunes nobles.

Le confucianisme repose également sur la culture du respect des ancêtres et des parents, la recherche du plaisir au quotidien ou encore le culte de la morale et de la sagesse.

Les principales croyances du confucianisme sont :

  • L’importance de suivre les règles morales
  • La nécessité d’être bon
  • La volonté d’aider son prochain

Le taoïsme

Le taoïsme est une des plus anciennes religions chinoises, à l’origine de la philosophie, de la médecine et de l’art. Elle est également connue pour ses pratiques occultes.

Le taoïsme puise son origine dans les traditions chamaniques et animistes chinoises.

Il se développe au cours du IIIème siècle avant JC et ne connaît son apogée qu’à partir du milieu du IIème siècle avant JC.

La philosophie taoïste repose sur la croyance en un principe divin qui a créé le monde. Cette conception est basée sur un dualisme entre le yin et le yang, qui représentent les principes opposés dans la nature. Pour les Taoïstes, il existe par conséquent un équilibre entre le bien et le mal, entre la vie et la mort, entre le jour et la nuit… L’ensemble des formes de vie (les êtres humains comme les plantes ou les insectes) obéissent aux lois universelles : elles sont influencées par les cycles naturels (la montée ou descente des eaux…) ou par certains phénomènes cosmiques (le soleil). Ainsi, lorsque l’univers semble en proie à une crise d’harmonie, ce n’est pas forcément une catastrophe irrémédiable : cela peut permettre à l’homme de faire face aux difficultés en adoptant une attitude positive plutôt que résignée.

L’islam en Chine

L’islam en Chine est un sujet qui fait souvent débat. Cette religion n’est pas populaire dans le pays et les musulmans sont souvent mal perçus par la société chinoise, qui les associe à l’extrémisme et au terrorisme.

L’islam en Chine est ainsi considéré comme une menace pour la stabilité du pays.

Il faut savoir que l’islam est une religion présente sur le territoire chinois depuis plus de 1000 ans, mais c’est seulement à partir des années 1970 que sa propagation a réellement débuté.

Les premiers musulmans à avoir immigré vers la Chine étaient principalement des travailleurs venant d’Indonésie et de Malaisie. Aujourd’hui, les musulmans représentent plus de 10% de la population totale de la Chine, même si cela reste très faible comparé aux 2% représentés par les communautés bouddhistes ou taoïstes du pays.

La plupart des musulmans sont originaires du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord, ce qui explique que 90% des musulmans chinois soient originaires d’Asie centrale ou du Sud-Est asiatique et moins de 5% proviennent d’Afrique subsaharienne.

Le bouddhisme en Chine

Le bouddhisme est une religion très importante en Chine.

Il s’agit d’une religion qui a émergé au VIe siècle avant J.-C. et qui est devenue très populaire à partir du IIIe siècle après J.-C.

Le bouddhisme, comme son nom l’indique, est une religion basée sur la philosophie du Bouddha (le Bouddha étant un personnage historique).

La doctrine bouddhiste repose sur trois principes fondamentaux : le rejet des illusions, la compassion pour autrui et la tolérance vis-à-vis des autres religions. Aujourd’hui, environ 80 % de la population chinoise se déclare bouddhiste. En plus d’être une religion très importante en Chine, le bouddhisme y jouit d’un grand respect et bénéficie de nombreuses institutions sociales spécialisées dans l’aide aux moines et aux nonnes pauvres ou âgés.

Les Chrétiens en Chine

Les chinois ne sont pas des chrétiens, mais ils ont une culture qui leur est propre.

La plupart des chinois se sentent plus proche de la religion traditionnelle Chinoise que du Christianisme.

Les religions du monde entier sont très peu présente en Chine, et elle ne fait pas exception à la règle.

La religion n’est pas un sujet abordé lors du quotidien car elle n’a aucun impact sur les valeurs de la société ou encore sur le gouvernement Chinois. Certains pensent qu’il est important d’apprendre les différentes cultures pour comprendre le monde dans lequel on vit, d’autres pensent qu’il est préférable de garder son identité pour rester fidèle à soit-même. Aujourd’hui les chinois sont très influencés par la culture occidentale (musique, mode vestimentaire) ce qui remet en question leur croyance religieuse…

Pour conclure, les chinois ne sont pas tous des bouddhistes. Il y a beaucoup de personnes qui pratiquent d’autres religions que le bouddhisme et qui ne sont pas forcément des chinois.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *