Le Bouddhisme, une religion pacifique et méditative

L’hindouisme et le bouddhisme sont des religions qui se distinguent par leurs croyances, leurs pratiques et leurs rites.

L’hindouisme est une religion polythéiste, alors que le bouddhisme est une philosophie basée sur l’idée d’une voie spirituelle pour atteindre l’illumination. Dans les deux cas, il existe des divinités qui sont adorées par les fidèles. Nous allons voir un peu plus en détail ce qu’est l’hindouisme et le bouddhisme.

L’hindouisme, une religion ancienne et complexe

L’hindouisme est une religion qui a vu le jour il y a plus de 5000 ans. Elle est née en Inde et s’est répandue dans tout le continent asiatique à partir de là.

L’hindouisme compte plus d’un milliard et demi de fidèles, ce qui fait de cette religion la plus importante du monde. De nos jours, on estime qu’environ 80 % des habitants de l’Inde sont hindous. Cette religion se caractérise par sa grande diversité, tant sur les plans philosophiques que sur les pratiques spirituelles.

Il existe différents courants religieux hindous, dont notamment :

  • Le bouddhisme
  • L’islam
  • Le jaïnisme
  • Le sikhisme

Les dieux et déesses de l’hindouisme

L’hindouisme est une religion qui compte plus d’un milliard de fidèles, principalement en Inde. Cette religion est fondée sur les Védas, des écrits sacrés rédigés entre le IIe et le Ier siècle avant J.-C.

L’hindouisme comprend des éléments issus du jaïnisme et du bouddhisme.

Il existe une multitude de divinités différentes selon la région où l’on vit. Cependant certaines sont communes à tout le pays. Les divinités les plus importantes sont Shiva (le destructeur), Vishnu (le protecteur), Brahma (le créateur) et Kali (la destructrice). Pour connaître ces divinités, il faut prendre le temps de bien observer la nature, les arbres, les animaux… Lorsque l’on découvre ce qu’est un dieu ou une déesse hindouiste, on comprend mieux pourquoi elles ont tant d’importance dans la vie quotidienne des indiens.

La caste et le système de l’hindouisme

L’hindouisme fait partie des religions qui ont le plus marqué l’histoire de l’Inde. Plus de 80% des Indiens sont hindous et croyants.

L’hindouisme est une religion qui englobe toute la vie quotidienne des Indiens, mais aussi les différentes pratiques liées au mariage ou encore aux rituels funéraires.

La caste est un système social très important pour les hindous, car il détermine la place que chacun occupe dans la société indienne.

Il existe environ 4 000 castes différentes en Inde, dont certaines sont extrêmement anciennes et d’autres beaucoup plus récentes.

Les castes représentent un élément incontournable pour l’organisation sociale du pays, car elles offrent une hiérarchie sur la base du travail effectué par chaque personne et de sa position dans la société indienne.

Le système de castes découle principalement de la mythologie hindouiste qui considère que les premiers hommes seraient nés divisés en quatre castes : brahmanique (les prêtres), kshatriya (les guerriers), vaishnava (les artistes) et shûdra (les laboureurs). Aujourd’hui, ce système ne sert plus à rien puisque les castes ont disparues depuis longtemps mais il reste un symbole important pour beaucoup d’Indiens.

Les pratiques religieuses hindoues

L’hindouisme est une religion à part entière qui fait partie des religions monothéistes. Cette forme de croyance est fondée sur les écritures védiques, datant du début de l’âge du bronze (entre le XVIIe et Ier siècle avant Jésus-Christ).

Il existe différents courants dans la religion hindoue, cependant, il y a un certain nombre de principes communs aux plus importants courants :

  • Le respect des traditions ancestrales
  • La pratique des rites
  • La recherche de la connaissance

Les textes sacrés de l’hindouisme

Les textes sacrés de l’hindouisme sont le Râmâyana, le Mahabharata, le Bhagavad Gîta et le Sastra Purâna.

Leurs principales caractéristiques sont la diversité des thèmes qu’ils abordent et les différents styles littéraires qui en font la richesse. Ces textes constituent une part importante de la culture indienne et ont une influence considérable sur son évolution.

Ils ont été rédigés entre le Ve siècle avant J.-C. et le IVe siècle après J.-C., période durant laquelle ils furent transmis oralement à un cercle restreint d’initiés dont les membres nous sont parvenus grâce aux commentaires qui y ont été apportés au fil du temps.

Les textes sacrés de l’hindouisme constituent aujourd’hui un ensemble très disparate comprenant environ 10 000 versets ou plus, répartis dans 4 œuvres principales : le Râmâyana (« Le Ramayana »), le Mahabharata (« La grande épopée »), le Bhagavad Gîta (« Le chant du dieu Krishna ») et le Sastra Purana (« L’ensemble des livres canoniques hindous »).

Le karma et la réincarnation dans l’hindouisme

L’hindouisme est une religion avec les croyances et les pratiques venant de l’Inde, ancien empire indien. Cette religion est également nommée comme étant l’une des plus vieilles religions du monde. Elle comporte un ensemble de textes sacrés révélés à un homme appelé le sage Rishi Vyasa, qui est considéré comme étant le fondateur de la tradition hindouiste.

L’hindouisme se divise en différents courants religieux : Le brahmanisme, le jaïnisme et le sikhisme.

Il existe également d’autres branches telles que le bouddhisme et l’islam qui ont des origines communes à l’Hindouisme. Cette religion affirme que tout ce qui existe dans l’univers est lié à la manifestation du divin ou Brahman (la source originelle).

La réincarnation fait partie intégrante de cette tradition religieuse.

Lorsqu’un être humain décède, il renaît sur terre pour expier ses fautes passées, afin d’obtenir une meilleure vie future. On pense qu’il y a plusieurs raisons aux cycles de réincarnations :

  • Corriger les erreurs passées
  • Acquérir certaines qualités ou vertus

L’hindouisme en Inde aujourd’hui

Le bouddhisme est la religion principale en Inde, tandis que l’hindouisme est la deuxième religion du pays.

L’hindouisme est une religion polythéiste qui regroupe un ensemble de croyances et de pratiques religieuses. Elle est basée sur le système des castes et elle repose principalement sur les textes sacrés du Rig-Veda et du Yajur-Veda. Cette religion a été fondée vers 1500 avant notre ère par les dieux hindus Brahma, Shiva, Vishnou et Krishna.

Le terme « hindou » désigne uniquement les personnes qui appartiennent à cette communauté religieuse.

Il existe actuellement plus d’un milliard d’hindous répartis en divers courants religieux : le jaïnisme, le sikhisme ou encore le bouddhisme. Si vous vous intéressez au bouddhisme pour sa philosophie ou pour son mode de vie, alors ce guide devrait amplement vous satisfaire !

Le bouddhisme, une religion proche de l’hindouisme

Le bouddhisme est une religion qui apparaît en Inde, au Ve siècle avant J.-C.

L’appellation de « bouddhisme » vient du nom d’un prince indien : Siddhartha Gautama (563-483 avant J.-C.). Cet homme était un prince indien qui s’est converti au bouddhisme.

Il a fondé l’école philosophique du bouddhisme et est considéré comme le premier Bouddha (Bouddha veut dire « l’Éveillé »).

Le Bouddhisme se divise en plusieurs écoles, dont les principales sont le Chan (Zen), le Theravada ou encore le Mahayana. Ces différentes écoles ne sont pas toujours d’accord entre elles sur la manière de pratiquer la religion. Dans tous les cas, elles ont pour point commun la même croyance : il n’y a pas de dieu créateur du monde et des êtres humains.

L’homme fait partie intégrante de l’Univers et contribue à sa propre destruction par son comportement irresponsable, violent et égoïste. Pour atteindre l’illumination, il faut arriver à se libérer des trois poisons que sont l’avidité, la colère et l’ignorance afin d’être capable de réaliser son potentiel personnel et d’accomplir pleinement sa vie.

Pour conclure sur cette question, le bouddhisme est l’une des plus anciennes religions du monde. Il est né en Inde, il y a plus de 2500 ans. Aujourd’hui, il existe plusieurs branches du bouddhisme et parmi elles, on retrouve le bouddhisme tibétain ou encore le zen japonais. Le Bouddha était un être humain qui a vécu au VIème siècle avant J.-C., il prônait la non-violence et la tolérance envers les autres religions et philosophies.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *