Les Kabylies, une religion peu connue mais ô combien intéressante !

La Kabylie est une région montagneuse de l’Algérie. Elle est située au nord-est du pays, entre le massif du Djurdjura et la plaine de la Mitidja. Cette région a été habitée depuis des millénaires par les Berbères.

Les Kabyles sont un peuple berbère qui a conservé sa langue et ses traditions ancestrales.

Ils ont également gardé leur religion traditionnelle, celle du culte des ancêtres. Nous allons voir çà de plus près.

La religion en Kabylie

La religion en Kabylie est très présente.

La population kabyle se caractérise par son appartenance à la religion musulmane, qui est une des plus anciennes religions du monde, et qui a été répandue dans différentes parties de l’Afrique du Nord et de l’Europe.

Le peuple kabyle s’appuie sur les principes suivants :

  • Privilégier la famille
  • Vénérer Allah

Les différentes religions pratiquées en Kabylie

La religion est une affaire privée et individuelle. En Kabylie, les Algériens sont musulmans à 99%. Dans la plupart des cas, ils pratiquent leur culte sans difficultés majeures. Cependant, dans le sud du pays, certaines communautés religieuses se font discrètes. Ainsi, en Kabylie, on peut rencontrer plus facilement des chrétiens ou encore des juifs. Ces derniers ont longtemps vécu dans la région avant de quitter définitivement l’Algérie pour Israël notamment.

Il faut savoir aussi que certains musulmans de Kabylie ne respectent pas toujours à la lettre les règles de l’islam. Ainsi, pour éviter tout problème avec sa communauté religieuse ou ses voisins, il est conseillé aux personnes qui souhaitent changer de religion de le faire en toute discrétion et sans trop attirer l’attention sur soi.

L’histoire de la religion en Kabylie

L’histoire de la religion en Kabylie est très ancienne.

La présence des hommes dans la région remonte à plus de 100 000 ans avant J-C.

Les Kabyles sont connus pour leur connaissance, leur savoir et leur culture. Cependant, il serait faux de croire que les Kabyles étaient connus uniquement pour ce côté là. En effet, il faut savoir que les Berbères étaient réputés pour être des guerriers redoutables, mais aussi comme étant des commerçants hors pair. De nombreuses fouilles archéologiques ont permis d’exhumer des traces du commerce entre l’Afrique et l’Europe antique et même à travers toute l’Asie centrale jusqu’en Inde du Sud.

Il existe une grande variété de produits provenant d’un long passé commercial au sein de la Méditerranée occidentale.

  • Des bijoux en or
  • Des poteries
  • Du tissu

L’impact de la religion sur la culture kabyle

La Kabylie est une région de montagne dans le centre de l’Algérie, habitée par les Berbères. Elle a été le berceau de la civilisation kabyle et a donné son nom à cette culture.

La langue maternelle des Kabyles est le berbère et ils sont très attachés à leur religion traditionnelle, qui est l’islam.

Leur langage utilise les lettres latines au lieu des idéogrammes arabes.

L’influence de la religion sur la culture kabyle en général et sur l’enseignement des enfants en particulier, a toujours eu un impact considérable, notamment chez les femmes et les mères.

Les valeurs traditionnelles telles que la famille, la frugalité ou encore l’entraide sont définitivement ancrées dans ce peuple depuis toujours. Ces valeurs sont transmises par les parents aux enfants afin qu’ils deviennent une force positive pour faire face aux difficultés et aux problèmes du quotidien. Une autre caractéristique importante de cette culture est sa religion très présente dans toutes les sphères sociales et familiales. En effet, elle intervient dans tous les aspects de la vie des Kabyles et influence directement leur comportement au quotidien :

  • Lorsqu’un Kabyles tombe malade ou subit un accident grave, il n’a pas besoin de demander conseil à un étranger pour savoir ce qu’il doit faire.
  • Il ne passe pas inaperçu lorsqu’il se rend à la mosquée.
  • Les enfants ne vont pas à l’école si cela implique quitter une classe pour aller prier.

Le rôle de la religion dans la société kabyle

La religion est l’un des moteurs essentiels de la société kabyle qui est un pays très religieux. Si la religion a joué un grand rôle dans la région, c’est surtout parce que l’Islam est née en Afrique du Nord et qu’elle a été imposée aux Berbères par des conquérants arabo-musulmans. Ainsi, les Berbères étaient divisés entre différentes confessions. Depuis, tous les Kabyles sont musulmans à partir du moment où ils ont une descendance masculine. En Kabylie, le culte de l’islam est profond et ancien.

Les Berbères ont toujours aimé s’identifier aux Arabes car ils ont beaucoup en commun : une langue commune, une histoire commune, une culture commune (la cuisine notamment).

Le Coran a donc pris une place importante dans ce pays.

La religion kabyle se nomme « Islam » qui signifie soumission à Dieu (Allah), c’est pourquoi elle est appelée Islam chez les Kabyles. Mais si les Kabyles sont musulmans depuis plus de 1200 ans, il faut savoir qu’ils ne prient pas comme les Arabes puisque le Coran n’a pas été rédigé en arabe mais en langue berbère (l’arabe étant considérée comme langue divine). Cela explique que dans certains cas particuliers on utilise peut-être des termes arabes qui désignent des concepts berbères (par exemple le mot « hajar » désignant la prière) ou encore des termes berbères pour dénommer des concepts venus d’ailleurs (comme « marabout »).

Les croyances et pratiques religieuses en Kabylie

Les pratiques religieuses en Kabylie sont différentes de celles des autres sociétés.

Les croyances et pratiques religieuses en Kabylie sont souvent différentes des autres sociétés, même si elles peuvent être similaires à certaines d’entre elles. Ainsi, les Kabyles ont tendance à adopter certains comportements et pratiques traditionnelles qui sont communs chez plusieurs sociétés du monde entier. On recense parmi ces aspects les rites funéraires, les rituels de mariage, la polygamie ou encore le fait de croire à l’existence des djinns.

Il est important de souligner que les coutumes et valeurs propres aux Kabyles doivent être respectées pour favoriser leur intégration dans la société moderne. Nous ne devons pas oublier qu’à travers ce processus d’intégration, nous avons affaire à une communauté avec un mode de vie particulier qui doit être respectée par tout individu y appartenant.

Le rapport entre religion et politique en Kabylie

La Kabylie est une région de l’Algérie. Elle est le berceau du peuple berbère. Cette contrée qui s’étend sur près de 2 millions de km2, elle constitue un lieu stratégique pour les algériens, mais aussi pour toute la région. De nos jours, cette région et sa population sont confrontés à des problèmes sociaux et économiques importants.

Les kabyles subissent des difficultés dans le domaine de l’emploi, les niveaux d’instruction ne sont pas à la hauteur des attentes des habitants, il y a une insuffisance en matière d’infrastructures sanitaires et scolaires ou encore en matière d’eau potable.

Le paysage politique kabyle est marqué par la présence de trois grands partis politiques : le FFS (Front des forces socialistes), le RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie) et le FLN (Front de libération nationale). Ces partis ont chacun leurs adeptes au sein du peuple kabyle.

Ils bénéficient tous de sympathies au sein du peuple kabyle qui aspire à plus de liberté, plus d’autonomie mais aussi plus d’indépendance vis-à-vis du pouvoir central. Par conséquent, ces trois grands partis politiques représentent un danger potentiel pour l’unité nationale car ils mettent en avant un projet différent qui n’est pas celui proposer par les autorités algériennes. En effet, ce sont essentiellement les idées nationalistes arabo-musulmanes que défendent ces partis politiques au détriment du projet moderne proposer par l’Etat depuis 1999. Pour résumer globalement ce sujet :

La religion et la diaspora kabyle

La Kabylie, terre de la culture amazigh a toujours attiré l’attention des algériens.

La ville de Tizi Ouzou en est la preuve. En effet, elle a été le berceau de la première révolution contre l’occupation française et ce depuis le début du 19ème siècle. Elle est également connue pour être un foyer d’intellectuels kabyles notamment au tournant du 20ème siècle. Cette ville regorge de nombreux monuments historiques qui retracent l’histoire de ces personnages illustres.

L’université Mouloud Mammeri, fondée en 1990 à Tizi Ouzou est une institution universitaire ayant pour objectif d’assurer un enseignement supérieur public en langue arabe et en langues maternelles berbères. Cet établissement universitaire s’est engagé à former les futurs cadres dont le pays aura besoin afin d’assurer son développement socio-économique et culturel.

Il y a lieu de souligner que cette université accueille plus de 30 000 étudiants par an (plus de 100 000 selon certains documents). Elle compte quatre facultés : Sciences humaines, sciences sociales et juridiques, lettres et arts, sciences exactes et naturelles (biologie-chimie). Actuellement l’université compte 18 instituts: Institut Supérieur des Sciences Humaines (ISSH), Institut Supérieur des Langues Vivantes Appliquées (ISLA), Institut Supérieur d’Histoire, Arts et Archéologie (ISHAA), Institut Suprême Droit International Economique (ISDE) etc. Cette université offre une large palette de formation allant du doctorat au master professionnel ou encore aux licences professionnelles.

En conclusion, le but de ce site est de mettre en avant des réflexions sur la société et ses évolutions. Il ne s’agit pas d’une tribune politique mais d’un espace où chacun peut exprimer son opinion. Cela n’empêche pas que les opinions divergentes puissent être exposées, sans qu’elles soient remises en cause.

2/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *