L’Église du Christianisme Céleste : un guide pour les nouveaux membres

Le Christianisme Céleste est une religion qui prône le retour à la foi originelle des premiers chrétiens, c’est-à-dire le christianisme.

Il s’agit d’une branche du christianisme qui se veut plus proche de l’enseignement du Christ et de son message.

Le christianisme céleste est né aux États-Unis en 1879, mais il a été officiellement reconnu par l’Église catholique romaine en 1931. Nous allons voir çà de plus près.

L’histoire de l’Église du Christianisme Céleste

L’Église du Christianisme Céleste est une organisation religieuse chrétienne fondée en 1878 par le pasteur William J. Branham aux États-Unis. Elle est connue pour son évangile et ses doctrines qui ont été mises en avant par l’apôtre Branham. Aujourd’hui, cette communauté compte plus de 40 millions de fidèles dans le monde entier. Elle est aussi connue pour ses adeptes appelés les « Témoins de Jéhovah », un groupe religieux dérivé des Témoins de Jéhovah, une organisation chrétienne protestante fondée par Charles Taze Russell en 1879 au Royaume-Uni.

Il existe bien sûr des différences entre les Églises du Christianisme Céleste et les Témoins de Jehovah, comme l’interprétation du livre biblique la Bible ou encore la pratique des cultes (prières, lecture biblique). En revanche, elles ne se distinguent pas sur le fond : toutes les religions monothéistes se réfèrent à Dieu et affirment que celui-ci a crée l’univers. Par contre, il n’existe aucune autorité centrale suprême qui représente un pouvoir divin ni qui aurait reçu mandat directement ou indirectement d’un dieu unique ou d’un être surnaturel pour diriger le monde.

Le dogme de l’Église du Christianisme Céleste

Pour les personnes qui souhaitent découvrir cette communauté religieuse, il est important de connaître le dogme de l’Église du Christianisme Céleste.

L’Église du Christianisme Céleste est une société religieuse fondée en 1874 par Joseph Smith, un prophète américain. Elle se base sur la Bible et des doctrines bibliques pour établir ses textes sacrés.

L’Église du Christianisme Céleste a été crée en vue de répandre la parole d’un Dieu trinitaire et omniscient.

Les membres de l’Église croient que Jésus-Christ est le fils unique engendré de Dieu le Père avant tous les siècles et qu’il est mort sur la croix pour racheter l’humanité.

Ils croient également que son Esprit est toujours actif sur terre et qu’il vit dans chaque âme humaine, aussi longtemps que celle-ci reste fidèle à son message originel.

Les membres de l’Église du Christianisme Céleste sont appelés les Saints des Derniers Jours ou LDS (LesLecturesdesDerniersJours). Selon eux, cette communauté religieuse représente l’ensemble complet des Écritures saintes telles qu’elles ont été donnée à Moïse au mont Sinaï et comme modifié par Joseph Smith le prophète qui a traduit la Bible anglaise vers 1837.

Il existe plusieurs groupements au sein des saints des derniers jours :

  • Des congrégations locales pratiquants différents rites
  • Des temples
  • Des collèges d’enseignements

Les pratiques religieuses de l’Église du Christianisme Céleste

Ce qu’il faut savoir sur l’Église du Christianisme Céleste, c’est que le terme « Christianisme Céleste » n’a pas de signification officielle. Dès lors, il est difficile de connaître la position officielle de cette église.

Le Christianisme Céleste peut être considéré comme une secte. En effet, les adeptes de cette religion sont très souvent isolés et vivent dans des communautés autarciques.

Les membres se réunissent tous les dimanches pour prier et pour suivre des instructions spirituelles.

L’Église du Christianisme Céleste prône le développement personnel et la tolérance envers toutes les religions, mais elle ne fait aucune distinction entre le bien et le mal.

La hiérarchie de l’Église du Christianisme Céleste

Le christianisme céleste, une des branches du christianisme est un mouvement religieux qui a émergé aux États-Unis au début du 20e siècle.

Il s’agit d’un groupe fondamentaliste chrétien dont les membres croient que le Christ et sa parole ont été corrompus par l’Église catholique romaine.

Leur foi repose sur la Bible, notamment le Nouveau Testament et l’Ancien Testament.

Les adeptes de ce courant de pensée se réclament de la tradition biblique et prêchent en général une forme radicale de protestantisme, basée sur le salut par la foi individuelle, sans ouverture à toute forme d’interprétation historico-critique ni aucune autre influence externe.

Ils rejettent tout compromis avec l’Église catholique romaine et nombre d’entre eux considèrent qu’elle ne peut être réformée (ce qui est un point commun avec les adventistes du septième jour).

Les relations de l’Église du Christianisme Céleste avec d’autres confessions religieuses

L’Église du Christianisme Céleste (ECC) est une religion qui existe depuis plus de cent ans. Elle fait partie d’une grande famille religieuse. En France, elle est présente dans de nombreux pays européens, mais aussi en Amérique et en Afrique.

Il s’agit d’une confession chrétienne qui se distingue des autres par son mode de vie, caractérisée notamment par la participation des fidèles à la vie ecclésiale et aux différentes célébrations. Cette communauté spirituelle souhaite également développer un dialogue interreligieux avec les autres confessions religieuses.

Les missions de l’Église du Christianisme Céleste dans le monde

L’Église du Christianisme Céleste a pour mission d’apporter la lumière de Dieu aux âmes perdues. Ce serait une erreur que de croire qu’elle se limite à un groupe de personnes qui ont toutes les mêmes aspirations spirituelles, car chacun est unique et s’est construit son propre chemin vers le bien-être.

L’Église du Christianisme Céleste compte plusieurs branches dans le monde entier, chacune ayant sa spécificité et son territoire d’influence.

Le but de l’Église est donc avant tout d’aider chaque membre à atteindre le bonheur et la paix intérieure.

Les missions de l’Église du Christianisme Céleste ? La priorité des responsables de l’Église du Christianisme Céleste consiste à évangéliser les personnes déjà croyantes, en vue de les amener au salut et à la sainteté. Pour ce faire, ils doivent connaitre parfaitement les enseignements des Écritures Saintes afin d’y puiser la force nécessaire pour transmettre le message divin aux autres.

La seconde mission principale revient à prêcher la bonne parole :

  • Aux personnes en quête spirituelle
  • Dans les écoles
  • Dans les hôpitaux

La fin de l’Église du Christianisme Céleste

Le Christianisme céleste est une religion qui a vu le jour en France au début du XXème siècle.

Il s’agissait d’une branche de l’Église Catholique Romaine, bien que la plupart des fidèles n’y soient pas affiliés.

Le Christianisme céleste repose sur un dogme assez similaire à celui de l’Église Catholique Romaine. Son fondateur, Charles-Raymond Favier est mort en 1937 et il fut enterré au cimetière parisien du Père Lachaise.

Le Christianisme céleste est un mouvement religieux chrétien issu de la tradition catholique romaine, dont les membres sont appelés les « chrétiens ».

La doctrine du Christianisme Céleste se rapproche sensiblement de plusieurs courants religieux, notamment du Catholicisme et du Protestantisme. Parmi les principales caractéristiques du Christianisme Céleste figurent:

  • La réincarnation
  • L’existence d’un Dieu unique
  • La pratique de la prière et des sacrements
  • Une interprétation particulière de la Bible (le Livre sacrée)

En conclusion, l’univers est le champ d’action des êtres spirituels, ils sont les seuls à pouvoir avoir une influence sur l’univers physique. Les êtres humains ne peuvent pas faire des miracles, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne peuvent pas exercer une influence sur leur environnement et sur eux-mêmes.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *