Le Bouddhisme Theravada : La Voie du Milieu

Le bouddhisme theravada est le courant majoritaire du bouddhisme en Asie.

Il se caractérise par un retour aux textes originaux, la pratique de la méditation et l’importance des rituels.

Il est né au Sri Lanka, dans l’ancienne capitale Anuradhapura, vers le IIIe siècle avant notre ère.

Il s’est ensuite répandu dans toute l’Asie du Sud-Est, puis en Chine et au Japon.

Le Bouddhisme Theravada : l’un des plus anciens et des plus authentiques enseignements du Bouddha

Le Bouddhisme Theravada est l’un des plus anciens et des plus authentiques enseignements du Bouddha. Cependant, il faut savoir que cette forme de bouddhisme a beaucoup évolué au cours de l’histoire.

Le bouddhisme Theravada est issu du bouddhisme originel, qui vient d’Inde.

Il s’agit d’une forme de bouddhisme tibétain qui s’est développée à partir du VIIème siècle avant JC au sein de la région himalayenne. Ce n’est qu’au IIème siècle que le Bouddha a enseigné ce type de bouddhisme à son disciple Ananda, qui lui-même fut le premier à présenter cette forme de bouddhisme aux autres disciples du Bouddha.

Le Bouddha a enseigné ce type de bouddhisme pendant une quarantaine d’années et il est mort vers 500 avant J.-C., après quoi sa doctrine s’est peu à peu modifiée pour prendre différentes formes : les théories sur la nature ultime ont été remplacées par des principes philosophiques, alors que les rites ont perdu leur importance centrale. Désormais, cette doctrine se rapproche beaucoup plus d’une sorte d' »humaniste » où le salut ne consistait pas uniquement à atteindre l’Éveil mais plutôt à être heureux sur terre sans distinction entre la matière et l’esprit.

  • Les grands principes fondamentaux du bouddhisme Theravada
  • Devenir moine ou nonne

Ce qu’enseigne le Bouddhisme Theravada

Le bouddhisme Theravada est un ensemble de croyances et de pratiques qui ont pour but d’aider l’être humain à trouver le bonheur.

Il enseigne l’existence d’un monde illusoire, le fait que tous les êtres vivants sont soumis à la naissance et la mort, ainsi que le fait qu’il existe différents types de réincarnations.

Lorsque nous arrivons au Nirvana, nous ne sommes plus sujets aux cycles des renaissances successives. Par rapport au bouddhisme originel, une branche du bouddhisme Theravada est appelée le Mahâyana (Grand Véhicule) ou encore Vajrayana (Véhicule de diamant). Cette branche est centrée sur des rituels ou des pratiques spécifiques.

Le Vajrayana est très populaire en Asie du Sud-Est et en Amérique du Nord. Sa popularité a commencé à se développer en Occident depuis peu grâce aux échanges entre les communautés asiatique et occidentale.

L’histoire du Bouddhisme Theravada

L’histoire du Bouddhisme Theravada ou bouddhisme theravadin, est une branche du bouddhisme qui s’est développée au Sri Lanka et en Thaïlande. Cette discipline est née en Inde à partir de la pensée de Siddhartha Gautama, dit Bouddha.

Le bouddhisme Theravada a été fondé après sa mort par le roi Ashoka (273-232 av. J. -C. ), afin de préserver l’enseignement du Bouddha et d’assurer son rayonnement dans toute l’Asie. Ce courant religieux a également influencé la société thaïlandaise, avec notamment la formation des prangs (stupas) et la construction des premiers temples bouddhistes chinois.

L’histoire du bouddhisme Theravada est intimement liée à celle de l’Inde et plus particulièrement à celle de l’empire Mauryan (IVème siècle avant J. -C. ) où il fut introduit au Sri Lanka par Mahinda, un disciple de Siddhartha Gautama, le Bouddha. Au XVIIIème siècle, les principales Écoles bouddhistes indiennes ont commencé à se répandre sur les terres asiatiques sous formes d’influences culturelles et religieuses.

Les premiers temples furent fondés en Thaïlande vers le VIème siècle sous le règne du Roi Narai IV pour accueillir les moines venus d’Inde afin qu’ils puissent y étudier lorsque ce pays fut envahi par les Chinois au XVII ème siècle.

Le Canon Pali, les textes sacrés du Bouddhisme Theravada

Le canon Pali, appelé aussi Tipitaka, est le recueil des textes sacrés du Bouddhisme Theravada.

Le Bouddha Gautama s’est exprimé par la voix de ses disciples afin que ces derniers puissent transmettre aux générations futures la parole du Bouddha. Cette transmission orale a été consignée à l’aide de manuscrits qui ont constitué les bases de ce que nous connaissons aujourd’hui comme le canon Pali. Le canon Pali est composé de 5 sections ou « vĀḖkāŋ » et comprend 4 parties (appelés « nikāya ») :

  • Les Soutras
  • Les discours
  • Les chants
  • Les règles monastiques

La pratique du Bouddhisme Theravada, comment faire pour atteindre l’Éveil

Le Bouddhisme Theravada est une philosophie de vie basée sur la pratique d’un ensemble de règles et de principes qui permettent à l’être humain de se libérer des chaînes du samsara, le cycle des renaissances, afin d’atteindre l’Éveil.

Le Bouddhisme Theravada est une voie spirituelle qui permet à l’homme de développer une meilleure connaissance et compréhension du monde qui l’entoure.

Il peut aussi être considéré comme un cheminement spirituel, car il propose aux personnes désireuses de poursuivre leur quête intérieure, un ensemble d’outils métaphysiques visant à amener l’homme vers un état élevé de conscience.

La pratique du Bouddhisme Theravada est basée sur cinq points principaux :

  • Prise en compte des réalités
  • Élimination des mauvaises habitudes
  • Puissance mentale
  • Maîtrise du corps

Les enseignements du Bouddhisme Theravada sur la mort et la renaissance

Le Bouddhisme Theravada est une branche de l’Hindouisme qui repose sur le précepte selon lequel la mort n’est qu’une étape dans la vie. Selon cette école, la renaissance est un phénomène naturel et tout ce que peut faire l’homme pour améliorer sa condition est de faire le bien autour de soi.

Le Bouddhisme Theravada repose sur la pensée du Dhamma (enseignement bouddhiste) qui affirme que les hommes sont tous des êtres dotés d’un esprit.

Il explique également comment cet esprit peut être développé par des actions bien intentionnées. Cette philosophie a donné naissance à un ensemble de pratiques spirituelles qui permettent aux hommes d’accroître leur conscience et ainsi, d’améliorer leurs qualités morales et physiques. Une des plus connues est le jeûne, ou Vipassana, une technique spirituelle qui consiste à se priver temporairement de nourriture afin d’expulser les toxines du corps et accroître son attention mentale. En effet, selon cette même philosophie, les bonnes actions permettent au corps de se purifier tandis que les mauvaises actions empêchent cela et provoquent des maladies physiques ou mentales.

Les différentes formes de Bouddhisme Theravada : Mahayana, Vajrayana, Hinayana

Il existe de nombreuses formes de Bouddhisme. Cependant, les trois principales sont le Mahayana, le Vajrayana et l’Hinayana. Ces différentes branches présentent chacune des caractéristiques propres.

Le Mahayana est la branche la plus répandue dans l’ensemble du monde bouddhiste. Elle représente environ 80% des adeptes du bouddhisme à travers le monde.

Le Mahayana a pour origine les écrits du Grand Véhicule Theravada. Ce courant de pensée est apparu au 3ème siècle avant J.-C., au moment où un moine indien du nom de Shantidéva atteignait l’illumination (Nirvana).

Il se distingua par sa capacité à transmettre son savoir sur une période relativement courte pour un homme ayant vécu il y a 2000 ans. En effet, ce moine transmit ses connaissances à un jeune disciple nommé Nagarjuna, qui fut alors le premier grand théoricien en matière de philosophie bouddhiste : La doctrine ésotérique (Vijnâna) et exotérique (Sûnyatâ). Ce dernier transmit quant à lui son savoir dans un ouvrage intitulé « Les soixante-quatre mille pages » (Tripitaka). Cette œuvre fut écrite entre les 2ème et 4ème siècles après J.-C., soit durant une période relativement courte pour une telle compilation historique.
Le Mahayana est basée sur cinq grands principes :
1/ L’interdiction des actes illicites et immoraux
2/ L’attachement aux rituels
3/ La compassion envers autrui
4/ La tolérance religieuse
5/ Le respect des anciens.THEMAT

En conclusion, le bouddhisme theravada est une religion qui a pour but de libérer l’homme des souffrances et des troubles qu’il rencontre dans cette vie. C’est un cheminement spirituel qui s’appuie sur la méditation, la prière, le respect des préceptes bouddhistes (les 5 préceptes) et le travail sur soi.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *