LAZARUS : UNE RELIGION POUR TOUS

Lazarus est un personnage de fiction créé par le romancier américain Mark Z. Danielewski, dans son roman intitulé « Dharma Polis » (1999). Ce personnage est décrit comme un homme qui a vécu à la fin du XXe siècle et qui aurait été en contact avec des entités extraterrestres.

Il est également décrit comme ayant une connaissance approfondie de la religion chrétienne. Cette description a donné naissance à une sous-culture populaire, appelée « Lazarusism », qui se réfère à l’idée que les extraterrestres ont visité la Terre et ont amené des technologies avancées sur notre planète, mais qu’ils ont ensuite disparu sans laisser de traces.

La résurrection de Lazare

L’écrivain américain Mark Z. Danielewski, connu pour ses romans surréalistes, nous propose un roman très particulier : La Résurrection de Lazare. Ce roman est basé sur le mythe du fils ressuscité de Jésus, Lazare. Dans ce livre, l’auteur prend le parti de se mettre dans la peau du personnage principal et raconte son histoire à travers les yeux de celui-ci.

L’histoire débute au moment où Lazare meurt et qu’il fait une sorte d’expérience hors du corps.

Il voit ce qui se passe autour de lui et sent aussi sa vie passer devant ses yeux avant son décès.

Le récit revient ensuite à la vie quotidienne de Lazare, qui tente d’accepter la mort progressivement.

Le texte est très poétique car il utilise beaucoup les images pour exprimer des sentiments complexes que ressent le personnage principal.

Il y a parfois des passages assez drôles grâce aux jeux de mots et aux expressions particulières employées par l’auteur.

Lazare et Jésus

Mark Z. Danielewski, alias M. D., est un écrivain américain qui a publié plusieurs romans dont « Le manifeste du parti communiste » en 1967 et « Moins que zéro » en 1984, dans lesquels il s’est essayé à la science-fiction et au fantastique.

Il est nommé pour le prix décerné par le magazine Time pour son roman « La maison des feuilles » ou encore pour « Nous ne sommes pas seuls dans l’univers ». En 2009, il publie une œuvre intitulée « Les montagnes hallucinées de John Difool (1)», considérée comme étant son roman le plus abouti.

La foi de Lazare

Mark Z. Danielewski est un écrivain américain né en 1964 qui a publié son premier livre « La foi de Lazare » à l’âge de 25 ans.

Il a reçu le Prix Pulitzer pour ce roman en 2002. Dans son œuvre, il met en scène des personnages au destin tragique et aux vies malheureuses. Si beaucoup d’entres eux ont une histoire peu commune, tous sont confrontés à la mort et ont déjà connu la souffrance.

Leur point commun ? Ils sont tous obsédés par les livres, ce qui peut sembler surprenant au premier abord.

L’univers que Mark Z. Danielewski met en place est assez particulier et sombre : c’est ce qui fait tout l’intérêt du roman « La foi de Lazare ».

Le narrateur raconte comment il est tombé sur un livre qu’il n’aurait jamais dû voir : « La foi de Lazare », un ouvrage anonyme dont ni la date d’impression ni la couverture ne figurent sur l’exemplaire qu’il possède entre les mains… Ce récit fantastique nous propose une immersion totale dans le monde des livres et des bibliothèques; on y découvre toute une galerie de personnages dont les destins sont liés aux livres et à leurs secrets… On suit donc au fil des pages l’histoire d’un homme atteint par un cancer fulgurant qui va se confronter à la mort grâce aux mystères que recèlent les livres… Bien que ce roman soit assez dur psychologiquement, il est rempli de poésie et d’une certaine douceur parfois ; cet univers plein de mystère avec ses personnages hors-normes y contribue sans aucun doute!

La mort de Lazare

.

Le miracle de Lazare

Le miracle de Lazare est une histoire étrange, qui se déroule au cœur du désert, à l’est de Jérusalem. Elle relate l’histoire de la guérison d’un homme gravement malade, grâce à l’intervention d’un ange et de Jésus.

Lorsque le narrateur arrive sur les lieux du drame, il découvre un vieil homme en train de mourir.

Il apprend qu’il s’appelle Lazare et que cet homme est son ami depuis plusieurs années.

Il se rend alors chez lui pour tenter de le sauver avec l’aide des autres habitants du village.

La signification religieuse de Lazare

Cet article est un extrait du livre « Dans les profondeurs de la matrice » de Mark Z. Danielewski.

Il y définit l’un des personnages principaux, Lazare.

Lazare et les autres religions

L’écrivain américain Mark Z. Danielewski, alias M.Z., publie un roman sur les religions, intitulé Lazare et les autres religions. Ce livre est le premier volume d’une trilogie que l’auteur a commencée en 2002. Avant la publication de ce premier livre, cet écrivain était inconnu du grand public et n’avait jamais été publié par un éditeur traditionnel (il avait déjà publié des ouvrages sous forme de fanzines).

Il a vu son premier roman s’intituler La Maison des feuilles et a reçu le prix Hugo en 2007 pour son second roman, Thalia’s law, mais il n’a pas encore reçu le prix Nebula pour son troisième roman, Moins qu’un poisson rouge. Ce livre est une parodie du Livre des morts tibétain1 ; il traite de la religion bouddhiste et hindouiste dans une société dystopique post-apocalyptique.

Pour conclure, l’homme ne mourra pas, il se régénérera. La mort n’est qu’un passage vers une nouvelle vie, un nouveau cycle de la vie.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *