La sagesse du christianisme

Le génie du christianisme est un courant de pensée qui a vu le jour au début du XVIIIème siècle.

Il s’agit d’une doctrine qui s’est développée en réaction à la montée en puissance de l’Empire ottoman, et plus particulièrement de la Turquie, dans les Balkans.

Le génie du christianisme se caractérise par une volonté de rapprochement entre l’Orient et l’Occident, notamment par le biais des échanges culturels et intellectuels. Cette doctrine a été développée par des penseurs comme Montesquieu, Voltaire, Diderot ou encore Rousseau. Elle a connu son apogée au XIXème siècle, et est tombée en désuétude après la Première Guerre mondiale. Nous allons voir çà de plus près.

La foi dans le christianisme

Le christianisme est une religion qui existe depuis plus de 2000 ans. Cette religion était d’abord nommée le judaïsme, avant de prendre le nom de christianisme. C’est une religion qui a permis la naissance des États-Unis et qui a influencé l’histoire du monde entier.

Le christianisme est souvent défini comme la religion des peuples européens occidentaux ou encore comme la « foi chrétienne » (catholique, protestante). Bien que ces définitions soient justes, elles ne sont pas suffisantes pour comprendre réellement ce qu’est le christianisme.

L’Église catholique romaine est une institution religieuse particulièrement importante. Elle regroupe les millions de fidèles au sein du catholicisme et elle possède un pouvoir politique considérable en Europe (l’Empire romain) et dans le monde entier (par exemple en France et en Italie). Dans les faits, l’Église catholique romaine est la plus grande organisation religieuse au monde.

Les Églises évangéliques sont parfois confondues avec les Églises pentecôtistes ou pentecôtistes, dont elles constituent pourtant un sous-ensemble bien distinct.

La place du christianisme dans le monde

Le christianisme est un courant spirituel, qui s’est développé dans le monde entier.

Il se base sur la religion juive et les Évangiles de Jésus-Christ.

L’Église catholique romaine est considérée comme l’une des plus grandes confessions chrétiennes au monde. Elle compte environ 1 milliard de membres dans le monde dont 60% vivent en Europe, 20% en Amérique, 10% en Afrique et 10% en Asie.

Le christianisme a été introduit dans le monde par Jésus-Christ. Selon la tradition, il serait mort crucifié à Jérusalem vers 30 après JC. Par ailleurs, ce courant spirituel est basé sur trois piliers fondamentaux :

  • La foi
  • L’esprit
  • La charité

Le christianisme et les autres religions

L’homme moderne est confronté à un monde qui change constamment.

Il n’est pas facile de s’y retrouver et de faire les bons choix.

Lorsqu’un homme cherche une religion, il se rend compte qu’il existe des centaines d’options différentes. En réalité, cela a toujours été le cas, mais la manière dont on l’explique a changé au cours du temps.

Les religions ont longtemps été considérés comme des obstacles à la liberté et ont donc été interdites ou bannies par les gouvernements. Toutefois, cette situation a évoluée depuis que des scientifiques ont démontré que certaines croyances pouvaient avoir un impact positif sur notre santé mentale et physique. De plus en plus d’hommes et de femmes choisissent de pratiquer une religion pour diverses raisons :

  • pour trouver une spiritualité
  • pour trouver un sens à sa vie
  • pour suivre les valeurs familiales
  • en tant qu’alternative aux dogmes religieux traditionnels

La doctrine du christianisme

Le christianisme est une religion qui repose sur la foi en un Dieu unique et personnel. Elle se distingue de l’islam par le fait que son fondateur, Jésus-Christ, n’est pas considéré comme l’un des prophètes du Coran.

La Bible décrit Jésus comme étant le Verbe de Dieu incarné dans le monde. Cette doctrine prône également une morale et des valeurs qui diffèrent de celles de l’islam.

Le christianisme s’est divisé en plusieurs courants religieux, notamment les catholiques (baptistes), les anglicans, les protestants (calvinistes) et les orthodoxes (grecs).

Les pratiques du christianisme

Les chrétiens sont-ils des personnes qui pratiquent véritablement la religion? Les pratiques du christianisme sont-elles universelles et communes aux différents groupes religieux? La réponse est oui, il y a quelques points communs entre les différents groupes religieux. Tous les chrétiens suivent le même code de morale et suivent un certain nombre de croyances.

Ils croient en Jésus-Christ comme étant Dieu incarné, mort sur la croix pour payer le prix du péché originel et ressuscité dans sa gloire.

Lorsqu’un homme meurt, il peut se rendre au paradis ou en enfer. Dans l’enfer brûlent ceux qui ont tués volontairement ou pas des innocents tels que les animaux ou encore les personnes âgées. Au paradis, ceux qui ont fait des bonnes actions seront accueillis par Dieu afin de pouvoir bénéficier de sa miséricorde et de son pardon. Chacun est libre d’exercer sa foi comme il l’entend mais une chose importante à retenir est que le christianisme n’est pas une secte mais une religion basée sur la Bible.

Il existe plusieurs églises chrétiennes dont les plus connues sont: -L’Eglise Catholique Romaine -L’Eglise Anglicane -L’Eglise Protestante Universelle -La Communautée Israëlite Unifiée -La Communautée Orthodoxe -L’Eglise Orthodoxe Orientale Alors quelle église choisir ?

L’histoire du christianisme

Le christianisme est né au début du 1er siècle, à Jérusalem, en Palestine.

Il apparaît sous la forme d’une religion monothéiste qui se veut universelle et établit le règne de Dieu sur terre. Mais cette forme de religion ne plaît pas à l’empereur romain, Auguste. Celui-ci cherche à contrôler les populations et interdit le culte des divinités grecques comme Zeus ou Dionysos. Ainsi naît l’Église chrétienne dont il faudra attendre plusieurs siècles pour qu’elle devienne la religion officielle de Rome.

La Bible, texte fondateur du christianisme est rédigée entre -400 et +100 par différents auteurs bibliques qui écrivent en grec (langue utilisée par les Romains). Ce n’est que vers la fin du 2nd siècle qu’apparaissent les premiers textes hébreux comportant des erreurs grammaticales et orthographiques dues aux difficultés de lecture à l’origine de ces textes écrits dans une langue incompréhensible.
Les Évangiles :
L’Évangile selon Matthieu relate comment Jésus aurait été baptisé par Jean-Baptiste puis aurait été prêché par Pierre avant d’être condamné à mort pour blasphème (réfuter publiquement le fait qu’il soit Dieu). Cet épisode serait antérieur aux autres Évangiles car ceux-ci ont été écrits ultérieurement.
L’Évangile selon Marc raconte que Jésus serait nommé « Jehova » par Marie Madeleine après son baptême.

Les différents courants du christianisme

Le christianisme est une religion monothéiste qui prône le respect des croyances et la tolérance. Cette doctrine se développe en Orient vers le milieu du Ier siècle après Jésus-Christ, sous l’impulsion de Jésus de Nazareth, connu aussi comme le Christ.

La majorité des chrétiens sont affiliés à l’Église catholique romaine.

Les premières communautés chrétiennes se forment au début de l’ère chrétienne en Asie Mineure, notamment dans les villes de Pella et Antioche.

La plupart des Églises issues du christianisme primitif ont disparu au cours des siècles suivants, mais certaines perdurent encore aujourd’hui. On distingue plusieurs courants principaux :

  • L’arianisme (IVe siècle) : il s’agit d’un courant théologique qui affirme que Jésus n’est pas vraiment Dieu.
  • Le nestorianisme (IVe-Ve siècles) : ce courant affirme que Marie est bien la mère de Jésus.
  • Le monophysisme (IVe-VIe siècles) : ce courant affirme qu’il existe une seule nature divine dans le Christ entre son humanité et sa divinité.

L’avenir du christianisme

Le christianisme est-il en danger de disparition ? La question peut sembler provocante, et pourtant… Selon le Pew Forum on Religion , Public Life, qui réunit les principaux instituts de sondage américains, la religion catholique serait désormais minoritaire aux Etats-Unis. En d’autres termes, il existe moins de personnes faisant partie d’une communauté religieuse qu’il n’en a jamais existé. Cette tendance à la baisse du nombre de croyants est confirmée par des études menées notamment au sein des pays européens et en Amérique latine. Pour le Pew Forum, cet effondrement du nombre de fidèles est une conséquence directe de l’augmentation constante des divorces et du déclin des mariages chez les jeunes générations. Ce phénomène ne concerne pas que les chrétiens : selon l’institut Gallup, plus d’un tiers des adultes américains déclarent être sans religion ou athée.

Les raisons avancées pour expliquer ce recul générale sont multiples : perte du sens religieux chez les jeunes générations ; évolution sociologique des populations ; augmentation du nombre de divorces ; changements culturels ; etc.

En conclusion, la religion chrétienne est un génie de l’humanité. Elle a su faire de cette planète une vraie communauté humaine. Il faut reconnaître que les chrétiens ont crée des merveilles de beauté dans le monde, et surtout en Occident.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *