Benoît veut dire "béni" (Benedictus, en latin).

Saint Benoît est né à Nursie (Italie) en 480.

Étudiant à Rome, il quitte cette ville, pour se réfugier dans une grotte à Subiaco.

Il désire mener une vie consacrée à Dieu, dans la solitude et la prière.

Mais sa réputation de sainteté est connue...

Et des moines des environs viennent le chercher pour être leur Abbé.

Après quelques temps et devant l'hostilité de certains, Benoît quitte cette communauté.

Il s'établit au Mont-Cassin : il y fonde un monastère, d'où s'est répandue sa Règle.

Il y meurt le 21 mars 557.

 

Il est le Père des moines de l'occident.

Le pape Paul VI l'a proclamé "Patron de l'Europe"  en 1964.

 

 

 

 

 

" Écoute...

et tu parviendras. "

(Premier et derniers mots de la Règle de Saint Benoît)

 

En rédigeant une Règle de vie, Saint Benoît souhaitait faire de sa communauté une école

l'on apprenne à servir le Seigneur,

en ne préférant rien à son amour

et en marchant d'un cœur libre, sur la voie de ses commandements.

 

Saint Benoît a fait de la concorde fraternelle et de la paix, l'âme de toute vie de communauté.

 

Il insiste particulièrement sur :

  • le service de Dieu, dans la prière (Opus Dei)
  • la disponibilité entre les frères, en qui l'on doit toujours découvrir le Christ.